Abilio Diniz - São Paulo - État de São Paulo, Brasil | about.me

Salaires bruts
Photo Abilio Diniz - São Paulo - État de São Paulo, Brasil | about.me

Le groupe Casino actionnaire majoritaire de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

Le groupe GPA a renoué avec son équilibre comptable à l'issue de la crise économique et entame les pourparlers de rapprochement avec Casino. Il fait en effet face à la concurrence du groupe Carrefour en terre brésilienne. Abilio Diniz (https://about.me/abiliodiniz) est de nouveau en mesure d'envisager des investissements dans l'ensemble des secteurs économiques grâce à l’accord signé en septembre 2013 avec Casino, qui le délivre de la clause de non-concurrence. Casino a la main mise sur GPA dès 2012. C’est le divorce puis quelques mois plus tard le départ d’Abilio Diniz de la présidence du conseil d’administration.

La jeunesse d'Abilio Diniz

C’est aux Etats-Unis qu’Abilio Diniz aspire à poursuivre ses études en économie. Petit, il a souffert de l'animosité des gosses de son entourage. D'origine portugaise, la famille d'Abilio Diniz part pour le Brésil lors de la crise de 1929

Abilio Diniz a du pouvoir au Brésil

Au Brésil, l’un des individus les plus puissants n'est autre qu'Abilio Diniz. Avec pour buts d’augmenter l’efficacité des services publics et de rendre compétitives les sociétés brésiliennes, la Chambre de Politique et de Compétitivité et gestion accueille l'entrepreneur au cours de l'année 2011. D'après "Forbes", le patrimoine de l'entrepreneur est estimé à 3,7 milliards de $ et fait de lui le dixième homme le plus fortuné du Brésil. Abilio Diniz s'est avéré être un proche de l’ex dirigeant du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva.

Des difficultés qui modèlent le caractère du chef d'entreprise

Durant de la campagne présidentielle de 1989, un groupuscule "d'extrême gauche" séquestre Abilio Diniz. Libéré au bout d'une semaine, l’homme restera marqué à jamais par cette expérience. Il ouvre le capital de son groupe en 1995. Le groupe se transforme en n°1 de la distribution dans le pays après que l'homme d'affaires ait commencé une période d'achats de sociétés. Le plan de relance sévère élaboré par le patron permet de sauver le groupe, qui congédie vingt mille salariés, ferme 1/3 des supermarchés et cède son activité dans la péninsule lusitanienne. Au cours de la décennie 90, en pleine crise économique, le groupe GPA géré par Abilio Diniz affronte de graves difficultés financières.